Dans une vidéo postée sur Facebook, la jeune femme a dénoncé mercredi 5 septembre, en pleurs, les violentes attaques dont elle est la cible depuis un an. 
Capture Facebook

Présentatrice météo menacée : de qui s’agit-il ?

Cécile Djunga présente la météo en Belgique, sur la RTBF depuis un an. Dans une vidéo postée mercredi 5 septembre sur sa page Facebook, la jeune femme a décidé de faire passer un message fort. Comme le souligne France Info, elle se dit, en effet, victime de manière récurrente et ce, depuis qu’elle présente la météo sur la chaîne belge, de messages et d’insultes racistes.

A lire aussi : Evelyne Dhéliat a 70 ans : chirurgie esthétique, secret anti-âge... elle dit tout !

Selon la jeune femme, pas de doute, aujourd’hui : "ll y a trop de gens qui pensent qu’en Belgique, le racisme ça n’existe pas", a-t-elle détaillée dans sa vidéo postée sur le réseau social.

Présentatrice météo menacée : "une dame a appelé pour dire que j’étais trop noire"

En guise d’introduction, et pour que son message se révèle parfaitement clair, Cécile Djunga n’hésite pas à rapporter les derniers propos chocs auxquels elle a récemment été confrontée : "Hier, au boulot, une dame a appelé pour dire que j’étais trop noire, qu’on ne voyait rien à l’écran, qu’on ne voyait que mes habits et que je ne passais pas bien à la télé parce que j’étais trop noire, et qu’il fallait me le dire", souligne-t-elle.

Très vite, la jeune femme fond en larmes. Particulièrement attristée, elle précise que ce type de propos s’avère tout sauf anecdotique. Ce, dans la mesure où elle serait très régulièrement la cible de ce genre d’attaques. Et de conclure : "Recevoir des messages tels que 'sale négresse rentre dans ton pays', j’en ai marre...".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.