Invité de "C'est à vous", le chanteur de 94 ans a plaisanté sur la candidature du député à la mairie de Barcelone. 
Charles Aznavour - Eric FEFERBERG / AFPAFP

Charles Aznavour : "Moi je ne suis pas devenu président en Arménie"

À 94 ans, le chanteur d’origine arménienne ne mâche pas ses mots. Sur le plateau de "C’est à vous" sur France 5 vendredi 28 septembre, Charles Aznavour a réagi à la candidature de Manuel Valls à la mairie de Barcelone. Après un sujet sur la candidature du député d’Évry (Essonne), le chroniqueur Maxime Switek demande au chanteur ce qu’il en pense. Est-ce que pour lui, Manuel Valls a du panache ? La réponse ne s’est pas fait attendre : "C’est pas difficile, moi je ne suis pas devenu président en Arménie", a-t-il simplement répondu, sous les rires des journalistes présents sur le plateau, dont la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine. Avant d’ajouter : 3Je suis resté Français, ce que je suis".

Charles Aznavour : un humour mordant

Lancé sur le sujet, Charles Aznavour a poursuivi son argumentaire, comparant sa double nationalité avec celle du député. "Il parle la langue, c’est déjà une bonne chose", a-t-il déclaré avec humour. Il s’est aussi permis de plaisanter sur le slogan de campagne de Manuel Valls pour les législatives de 2017. Ses affiches étaient alors signées de la phrase : "Toujours avec vous". À la lumière de sa candidature en Espagne, le slogan prend une autre tournure. Pour Charles Aznavour, en forme et vêtu d’un blouson au style très jeune, loin de ses habituels costumes, "c’est peut-être aussi jamais toujours avec vous, ils ont peut-être oublié le premier mot", a-t-il lancé. Anne-Elisabeth Lemoine, surprise de ce trait d’humour a conclu en lui disant, "c’est la meilleure réflexion sur cette affiche de campagne !".

Invité exceptionnel, le chanteur a également pris le temps de rassurer ses fans sur son état de santé. Il est impossible pour lui de quitter la scène, "Moi, je ne peux pas ne pas vivre et je vis en scène. Je suis heureux en scène et ça se voit", a-t-il dit. Avec sa sœur, ils ont même décidé de vivre jusqu’à 100 ans ! "On a décidé avec ma sœur qu'on allait passer les 100 [ans]. C'est acté. Elle n'a pas le droit de lâcher ça et je n'ai pas le droit".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.