Ecouter l'article :

Le pont de 300 mètres enjambant le fleuve Magra en Toscane, dans le nord de l'Italie, s'est écroulé ce mercredi 8 avril. Peu fréquenté durant le confinement, une seule personne a été légèrement blessée.
VIDEO. "Il s'est effondré sur lui-même" : les images choc de l’effondrement d’un pont en ItalieCapture YouTube

Un nouveau pont vient de s’effondrer en Italie ce mercredi 8 avril. Situé au-dessus du fleuve Magra, en Toscane, dans le nord du pays, la structure de 300 mètres est habituellement très fréquentée. Le confinement imposé durant la pandémie de coronavirus a donc certainement pu éviter un drame. Un seul blessé est à déplorer, rapporte Le Monde et l'AFP.

La victime présente, "selon les premières informations, des blessures légères", a précisé le ministère des transports via un communiqué.

Le pont "s'est effondré sur lui-même"

Le pont "s'est effondré sur lui-même", a déclaré le maire d'Aulla, Roberto Valettini, aux médias italiens. Paola De Micheli, la ministre italienne des Transports, a immédiatement réclamé une étude détaillée à Anas, la société gérant cette route depuis 2018.

Pour Deborah Bergamini, vice-présidente de la commission transports de la Chambre des députés, cet effondrement était prévisible. L’alerte avait d’ailleurs était donnée il y a plusieurs années.

"Les premières alarmes sur la stabilité du pont remontent à 2013, mais elles étaient tombées dans le vide", a-t-elle déploré.

"Probablement parce qu'une éventuelle fermeture du pont aurait eu (...) des répercussions économiques importantes sur tout le territoire."

D’ailleurs, comme le précise l'agence italienne AGI, les signalements d'automobilistes ont explosé début novembre dernier, en raison du mauvais temps.

Les infrastructures sont-elles trop vétustes ? La plupart, oui. Une grande partie d'entre elles, dont les ponts routiers, ont plus d’un demi-siècle. Le viaduc de Gênes, qui s'est effondré en août 2018, en faisant 43 victimes, en faisait partie.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.