Ce jeudi 24 mai se tiendra l'audience de fixation du calendrier de la procédure sur le fond. Les avocats des deux clans Hallyday se retrouvent aujourd'hui à huis clos devant le tribunal de grande instance de Nanterre. 
AFP

Héritage de Johnny Hallyday : une audience de fixation aura lieu aujourd'hui

L’affrontement médiatico-judiciaire continue. Ce jeudi 24 mai, les avocats des deux parties Hallyday se réunissent devant le tribunal de grande instance de Nanterre pour les inciter à la médiation. 

Contrairement aux deux premières audiences en référé au tribunal de Nanterre, l’audience d’aujourd’hui ne sera pas médiatisée et se passera à huis clos. Les magistrats et les avocats vont œuvrer ensemble à organiser le calendrier de la procédure sur le fond. Il s’agira de se pencher sur la validité du testament de Johnny Hallyday. 

A lire aussi : Johnny Hallyday : le gros risque de la nouvelle audience

Trois dates seront fixées : une pour le rendu des conclusions, une pour la clôture des preuves des deux parties, et enfin une dernière consacrée aux plaidoiries des avocats. L'avocat Pierre Fourcade a expliqué à BFMTV : "Il s'agit d'une audience de mise en état. C'est pure­ment admi­nis­tra­tif. On va fixer les grandes dates de l'avan­cée de la procé­dure mais rien ne sera décidé à ce moment-là". 

Héritage de Johnny Hallyday : un appel à la conciliation ?

Maître Ravanas, l’un des avocats de Laura Smet avait évoqué le 16 avril dernier la volonté de sa cliente à recourir à la médiation avant le 15 juin, date d’anniversaire du taulier, qui aurait eu 75 ans cette année. "Tout le monde veut un accord. Force est de constater que les conditions ne sont pas remplies", regrettait-il sur LCI.

D’après les informations de BFMTV, l’avocat de Laura Smet, Maître Temime a appelé Me Ardavan Amir-Aslani, le conseil de Laeticia Hallyday, il y a une quinzaine de jours. Un appel "informel confraternel et confidentiel" qui n’a pas duré plus d’une minute. Pour lui, le coup de fil était motivé par une volonté de tout récupérer, maintenant. "Me Temime a appelé pour faire une proposition où Laeticia céderait dès à présent tout ce dont les enfants aînés de Johnny hériteraient si le testament avait été rédigé en France. Cela ne s’appelle pas une négociation. Ils veulent tout, tout de suite." D'après BFMTV, toujours, Laeticia Hallyday aurait d'ailleurs refusé la proposition de médiation.

L’audience de ce jeudi 24 mai sera cruciale. Il se pourrait qu’à son issue, la guerre des clans Hallyday se poursuivent devant la justice pendant de longues années. Une procédure longue et dure qui pourrait se poursuivre aux Etats-Unis. Pour l’avocate de David Hallyday, l’aîné de Johnny un peu en retrait, "tout est possible".

Les juges du référé avaient accordé le 13 avril dernier à Laura Smet et son frère David Hallyday le gel d’une partie des biens de leur père. Une quasi victoire vu qu'on leur a refusé leur droit d’écoute sur son album posthume, attendu cette année.

Vidéo : Héritage de Johnny : ce qu'il va se passer ce jeudi 24 mai

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.