La commune de Monteton s'apprête à accueillir la rencontre des communes aux noms burlesques. Pour l'occasion, la mairie a fait un appel aux dons de… soutiens-gorge !
DR

Monteton se prépare pour un grand événement

A Monteton, c’est l’heure des préparatifs. La petite commune du Lot-et-Garonne, coincée entre Bergerac et Marmande accueillera le week-end du 7 et 8 juillet les rencontres des communes aux noms burlesques. La responsabilité a été prise au sérieux et dès cet hiver la mairie a commencé à plancher sur l’organisation. "C’est peu après qu’on a eu le déclic. Moi je ne voulais pas qu’on ait quelque chose de traditionnel avec des fleurs pour la décoration. C’est là qu’on a proposé des décorations avec des soutiens-gorge", raconte Geneviève Le Lannic, édile de la commune de quelques 300 habitants, contactée par Planet.

L’idée "est bien accueillie par tout le monde". Résultat, la mairie lance un appel aux dons : prière d’envoyer vos soutiens-gorge à Monteton. L’initiative est un beau succès.

A lire aussi : Insolite : ces villes françaises au nom imprononçable !

Monteton reçoit des soutiens-gorge par La Poste !

A une semaine des rencontres, Monteton a reçu pléthore de sous-vêtements. "C’est difficile de dire combien de soutiens-gorge nous avons reçus mais actuellement on a fait 500 mètres de guirlandes en soutiens-gorge", assure Geneviève Le Lannic. D’ailleurs, il n’y a pas que les Monténois et les gens de la région qui ont fait preuve de générosité : "on a reçu une quinzaine de colis venus de toutes la France. Et ça continue, régulièrement le matin je trouve à la mairie des colis contenant 4/5 soutiens-gorge", abonde la mairesse amusée.

L’édile ne le cache pas non plus : l’objectif était d’attirer l’attention avec une opération originale et sans vulgarité, mais qui ne manque pas de susciter parfois quelques petites blagues dans la municipalité où les gens se connaissent bien. "Nous sommes une petite commune et ces rencontres ont évidemment des retombées touristiques. D’ailleurs, les gens le savent moins mais cette réunion des communes aux noms burlesques, c’est aussi un gros marché de producteurs qui mettent en avant les spécialités locales. C’est aussi cela l’esprit positif et du bon vivre de ce rendez-vous", ajoute Geneviève Le Lannic. Une tombola est par ailleurs organisée, les recettes seront reversées à la lutte contre le cancer. "Nous on ne fait pas octobre rose, mais juillet rose", commente l'élue.

Quant à un jumelage avec la commune de Messein, en Meurthe-et-Moselle, non loin de Nancy, il n’en est pas question. Pour le moment…

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.