Depuis début janvier, le variant anglais a envahi la France, mais d'autres mutations du virus venus d'Afrique du Sud et du Brésil sont également en cours de diffusion. Seuls quelques départements échappent encore à ces nouvelles versions du virus. Les voici.
 Variants brésiliens et sud-africains ces 10 départements qui n’ont aucun cas

Ils sont pour l’instant dix départements à encore résister aux variants sud-africains et brésiliens du Coronavirus. Les versions sud-africaines et brésiliennes de la Covid-19 représentent actuellement 5% des cas détectés, selon les données de Santé Publique France.  Le variant anglais est, lui, présent dans 36% des détections, toujours selon Santé Publique France, et devrait devenir majoritaire dans le courant du mois de mars. Concernant les variants brésiliens et sud-africains, la dispersion est moins avancée. Néanmoins certaines régions sont déjà touchées de manière importante par ces mutations. 

Un variant brésilien très contagieux 

Le variant brésilien semble être né en Amazonie. Il a ensuite probablement déferlé sur la ville de Manaus, comme l’explique RTL. Une ville qui pensait avoir pourtant acquis l’immunité collective. La deuxième vague a été extrêmement meurtrière dans cette cité de plus de deux millions d’habitants. Le fait que le virus ait muté pourrait en partie expliquer les ravages de cette deuxième vague. En effet, cette nouvelle forme du virus semble plus transmissible. "Tous les indices indiquent déjà qu'il est plus contagieux, car il présente des mutations qui ont été liées à la plus grande transmission du virus observée dans les variants du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud" a récemment déclaré Felipe Naveca, un chercheur brésilien renommé aux médias brésiliens.

Le vaccin Pfizer impuissant face au variant sud-africain ? 

Concernant le variant sud-africain, il est aussi très contagieux, selon de nombreux médecins. Plus inquiétant, il réduirait l'efficacité du vaccin Pfizer selon le New England Journal of Medicine relaté par Ouest France. Pour mener leur étude, les scientifiques ont testé le vaccin sur des échantillons de sang contaminés par le variant sud-africain. Les résultats ont indiqué une baisse d’efficacité significative du vaccin Pfizer. Néanmoins cette étude ne permet pas de fixer un diagnostic définitif. De nouveaux tests devraient être prochainement menés. 

Découvrez, dans notre diaporama ci-dessus, les départements qui échappent encore à ces variants. 

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.