Le nouveau variant Omicron inquiète de plus en plus. Après le cas détecté à La Réunion il y a deux jours, deux autres ont été confirmés ce jeudi 2 décembre en Ile-de-France et dans le Haut-Rhin. Dans quels départements son arrivée pourrait-elle mettre à mal les services hospitaliers ?
Variant Omicron : les départements où son arrivée pourrait saturer les hôpitaux

Le variant Omicron se propage un peu plus chaque jour dans le monde. L’Europe et la France n’y échappent pas. Après un premier cas à La Réunion, l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est a confirmé ce jeudi avoir détecté deux cas en France métropolitaine. Le premier a été annoncé dans la matinée en Ile-de-France chez un homme revenant d'un séjour au Nigeria. La deuxième personne contaminée habite dans le Haut-Rhin. Elle a été testée positive au Covid-19 en rentrant d'Afrique du Sud le 26 novembre dernier et le séquençage du prélèvement a finalement révélé le variant Omicron. Il s'agit d'une femme entre 40 et 50 ans, symptomatique au moment du test. Elle possède un schéma vaccinal complet, et a reçu sa 2e dose de vaccin en juillet dernier, rapporte BFMTV.

Détecté pour la première fois en novembre au Botswana et en Afrique du Sud, ce nouveau variant Omicron est observé de très près. Très contagieux d’après les premiers examens, il n'est, pour l’heure, à l'origine d'aucun décès. Si sa dangerosité reste encore à déterminer, des mesures de précautions ont d’ores et déjà été prises.

Variant Omicron : le CHRU de Strasbourg déclenche le plan blanc

Confronté à "l'augmentation continue des hospitalisations de patients covid", le Centre hospitalier régional et universitaire de Strasbourg a annoncé ce jeudi 2 décembre déclencher le plan blanc. Objectif du dispositif, mobiliser des moyens supplémentaires afin de faire face à la nouvelle vague épidémique. "Le nombre de patients hospitalisés a doublé en l'espace de 15 jours et correspond au pic atteint en mai 2021, avec 74 patients dont 18 en réanimation", a indiqué le CHRU dans un communiqué.

Dans quels départements l’arrivée du variant Omicron pourrait-il saturer les hôpitaux, s’il s’avérait être plus dangereux que le variant Delta ? Découvrez-les dans le diaporama ci-dessous, en fonction de l’évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours au 1er décembre (+40% d'après les données CovidTracker).

74 - Haute-Savoie

1/22
74 - Haute-Savoie

Évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours : +43,33%

Tension hospitalière : 41%

Taux d’incidence : 414

08 - Ardennes

2/22
08 - Ardennes

Évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours : +44,76

Tension hospitalière : 33%

Taux d’incidence : 410

21 – Côte-d’Or

3/22
21 – Côte-d’Or

Évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours : +46,34%

Tension hospitalière : 26%

Taux d’incidence : 245

30 – Gard

4/22
30 – Gard

Évolution du nombre de lits occupés sur 7 jours : +46,38%

Tension hospitalière : 55%

Taux d’incidence : 308

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.