Le variant britannique s'est installé sur le sol français et il inquiète grandement les autorités. Certains préconisent l'obligation de porter un masque FFP2 pour mieux s'en protéger. Existe-t-il des alternatives ?
Sommaire
Variant du Covid : faut-il renforcer son masque ?AFP

Joe Biden a fait son choix. Face à la rapide propagation du variant britannique du coronavirus Covid-19, le président élu des Etats-Unis d'Amérique a décidé de se protéger. Plutôt que de porter un masque chirurgical, comme le font pour l'essentiel les Françaises et les Français, il en porte deux. Mais à quoi bon ?

Il importe d'abord de rappeler que plusieurs régions européennes, comme la Bavière entre autres, ont décidé de rendre le masque FFP2 - parfois appelé "masque bec de canard" en raison de sa forme particulière - obligatoire dans les espaces clos (transports en commun, magasins). Les autorités locales ont jugé nécessaire d'augmenter le degré de sécurité et de prudence, compte tenu de la dégradation de la situation épidémiologique, rapporte LCI. L'Allemagne envisage d'ailleurs de le faire à échelle nationale. Il n'y a d'ailleurs pas qu'Outre-Rhin que le port de ce type de masque s'est démocratisé. C'est aussi le cas en Espagne et au Portugal.

Variant du Covid : le masque chirurgical est-il encore efficace ?

Sur place, poursuit la chaîne d'information en continue, on s'inquiète en effet du degré de protection fourni par un masque chirurgical "traditionnel", particulièrement au vu et au su des deux variants (britannique et sud-affricain) référencés sur le Vieux Continent.

Force est de constater que les masques FFP2 sont plus efficaces. C'est d'ailleurs pourquoi, en partie au moins, ils sont réservés au personnel soignant dans l'Hexagone. En effet, les modèles chirurgicaux ne protègent pas "contre l'inhalation de très petites particules en suspension dans l'air", rappelle l'INRS. Tandis qu'"avec un masque FFP2, on s'approche du risque zéro", souligne Bernard Rentier, l'ancien recteur de l'ULiège et virologue, interrogé par le titre de presse belge L'Echo. Sur le plan sanitaire, la différence est donc phénoménale.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.