Ecouter l'article :

Vos masques en tissu sont-ils de catégorie 1 ou 2 ? Voici comment les différencier.
Variant du Covid : comment savoir si votre masque est de catégorie 1 ou 2 ?IllustrationIstock

Des précautions plus importantes face à des variants plus contagieux. Le Haut conseil pour la santé publique (HCSP) a donné de nouvelles directives aux Français pour limiter au maximum la transmission du variant britannique du coronavirus Covid-19. S’il nous demande de respecter désormais une distance de deux mètres avec les autres, il préconise aussi de ne pas utiliser n’importe quel masque, car certains seraient moins efficaces que d’autres. En effet, les modèles de catégorie 1 filtrent à 90%, comme les masques chirurgicaux, tandis que ceux de catégorie 2 affichent un taux de filtration de 70%.

Masques : regardez bien l'emballage...

Si vous portez uniquement des masques chirurgicaux quand vous sortez de chez vous, vous n’avez rien à changer. Par contre, si vous avez l’habitude d’utiliser des modèles en tissu, vérifiez bien à quelle catégorie ils appartiennent ! Encore faut-il savoir comment faire… Comme l’explique La Voix du Nord, il suffit de regarder l’emballage de son masque pour être sûr de sa catégorie. Cette dernière doit être inscrite à côté du sigle de l’AFNOR. Si ce n’est pas le cas, il peut aussi être indiqué UNS1 ou UNS2 pour "usage non sanitaire".

Vous n’avez plus l’emballage de votre masque ? Il va être plus compliqué de faire la différence, à moins de découdre votre masque. Si vous les avez achetés auprès d’une couturière, demandez-lui à quelle catégorie ils appartiennent, elle devrait pouvoir vous répondre. Si vous les avez faits de vos blanches mains, vous savez alors à quelle catégorie ils appartiennent. Si vous n’avez pas suivi les normes de l’AFNOR, il n’est pas de catégorie 1. Evitez donc de le porter quand vous croisez du monde, comme au supermarché.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.