Sommaire

Vaccin anti-Covid : pourquoi n’ouvre-t-il pas des droits spécifiques en cas de confinement ?

"Ces mesures sont justifiées par la protection de la population en général", insiste d’entrée de jeu le service public sur son site. En effet, si efficace soit-il, le vaccin ne permet pas une immunité totale de la personne à qui il a été administré. "Les personnes vaccinées peuvent toutefois rester porteuses du virus. Elles peuvent donc contribuer à la diffusion de l'épidémie, dans une proportion encore inconnue. La seule pratique des gestes barrières ne limite pas suffisamment ce risque", peut-on encore lire.

C’est pourquoi, pour le Conseil d’État, "les mesures restrictives des libertés individuelles prises sont justifiées par la protection de la population en général", vaccinée ou non.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.