Dans le petit village de Gréolières (Var), l'alerte n'est pas levée. Les gendarmes recherchent toujours un homme suspecté d'avoir tué une femme. L'individu serait dangereux.
Var : la traque de l’homme suspecté de féminicide poursuitIstock

48 heures après le début des investigations, l'homme demeure introuvable. Comme le rapporte L'Indépendant, cet individu âgé de 33 ans est "suspecté d'avoir abattu froidement une jeune mère de famille de 32 ans". Le corps de la victime a été retrouvé ce dimanche 18 juillet dans la commune varoise du Plan-de-la-Tour. 

Selon Nice Matin, "le principal suspect gravitait dans l'entourage de la victime, qu'il aurait cherché à séduire dans les heures précédant son forfait". Cet habitant de la région "a ensuite refusé d'être auditionné et s'est retranché dans sa maison", d'après une source citée par le quotidien local. 

Peu à peu, le profil de l'homme semble se dessiner. "C'est un enfant du village, issu d'une bonne famille. Il (...) travaille dans une société de travaux publics sur la Côte d'Azur où il était très apprécié", a ainsi confié le maire de Gréolières au micro de France Bleu Azur

Féminicide dans le Var : la traque du suspect se poursuit

Les moyens déployés pour mettre fin à l'escapade de ce dernier sont, eux, très importants. "Près de 200 gendarmes et membres du GIGN d'Orange sont mobilisés", précise France Info. Afin d'aider les forces de l'ordre, un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie des Alpes-Maritimes. Marc Floris, le suspect, un homme de type caucasien, mesure 1,75 mètre et a des cheveux bruns. 

Le parquet de Draguignan a ouvert une enquête pour "homicide volontaire''. Les hommes et les femmes de la section de recherches de la gendarmerie nationale de Marseille en sont chargés. Ce mardi 20 juillet, la traque est toujours en cours. Le relief escarpé des environs complique le travail des forces déployées. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Hypertension artérielle : les causes

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.