Alors Paris Match publiait mercredi les bonnes feuilles du livre écrit par Valérie Trierweiler à propos de sa relation avec François Hollande, l'ancienne Première dame a confié dans la soirée qu'elle regrettait la manière dont il a été accueilli.
AFP

Elle aurait préféré que les choses se déroulent autrement. Au micro de RTL mercredi soir, Valérie Trierweiler s’est confiée sur ce qu’elle pensait du premier accueil réservé à son livre quelques heures plus tôt. Alors que l’ouvrage intitulé Merci pour ce moment ne sort en librairie que ce jeudi, la veille Paris Match en a publié des extraits. Ces derniers ont donné le ton de l’ouvrage à paraître : le grand déballage de la vie privée de l’ex-couple présidentiel n’épargne pas François Hollande.

A lire aussi –Livre choc de Valérie Trierweiler : des premiers extraits dévoilés

"D’autres passages décrivent aussi toute l’admiration que j’ai pour lui"

"Les premiers extraits sortis dans la presse montre un président cassant, déshumanisé mais d’autres passages décrivent aussi toute l’admiration que j’ai pour lui", a ainsi regretté l’ancienne Première dame au micro de la première radio de France. Mais alors que Valérie Trierweiler est journaliste chez Paris Match depuis 1989, ce qui a d’ailleurs permis au magazine de lire ce livre en avant-première, on doute fort qu’elle n’ait pas été consultée sur le choix des bonnes feuilles que la rédaction a publiées mercredi.

A lire aussi –Comment François Hollande surnomme les pauvres

Pas de promo ni d’interviewL’ex-compagne du chef de l’Etat a par ailleurs confié aux journalistes de RTL qu’elle "ne souhaite pas donner d’interview et faire de la promo", rapporte la radio. Cette dernière précise également que, pour Valérie Trierweiler, il serait actuellement "plus difficile de parler que d’écrire".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Valérie Trierweiler : elle se confie sur ses difficultés à s’épanouir à l’Elysée

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.