"Merci pour ce moment", le livre-bombe de Valérie Trierweiler sera prochainement adapté sur grand écran par son amie, Saïda Jawad. Mais le succès pourrait bien ne pas être au rendez-vous. Planet.fr vous dit pourquoi.
AFP

Merci pour ce moment continuera-t-il d’être la poule aux œufs d’or de Valérie Trierweiler ? Vendu à plus de 700 000  exemplaires et traduit en plusieurs langues, ce livre-bombe dans lequel elle raconte sa relation avec François Hollande lui a permis de devenir millionnaire. Aussi, a-t-elle décidé de surfer sur la vague de ce succès en le faisant adapter au cinéma. Son amie, la réalisatrice Saïda Jawad l’a en effet annoncé lundi dans les colonnes de Gala. Ce sera "un biopic romance", absolument pas "un film polémique", a-t-elle assuré.

A lire aussi –Valérie Trierweiler : ce qu’elle va devoir payer aux impôts

Les Français seront peut-être lassés de ce déballageMais si le livre a cartonné en librairies, en sera-t-il de même pour le film dans les salles obscures ? Rien n’est moins sûr. En effet, quatre mois après la sortie de cet opus, beaucoup de Français expriment leur lassitude devant ce déballage de la vie privée du président. Certains reprochent même à l’ex-Première dame de s’être servie de ce livre pour nourrir sa vengeance et s’assurer une coquette rentrée d’argent. Un sondage YouGov pour le Huffington Post publié en décembre dernier montrait d’ailleurs que 62% des sondés avaient une mauvaise image de Valérie Trierweiler. Toujours selon cette étude, seulement 18% des personnes interrogées approuvaient sa décision de promouvoir son livre à l’étranger.

A lire aussi –Valérie Trierweiler : tout le paradoxe de son livre choc

Un casting qui s’avère compliquéEt si l’on cherche du côté de ceux qui, en France, ont échoué en adaptant au cinéma un scandale d’Etat, l’on retrouve Abel Ferrara. L’année dernière, le réalisateur a présenté le film qu’il a réalisé à partir de l’affaire dite du Sofitel de New York et dans laquelle Dominique Strauss-Khann était accusé d’avoir sexuellement agressé une femme de chambre. Présenté à Cannes et malgré le buzz qui avait entouré sa sortie, le film a fait un véritable flop. La presse n’hésitant pas à le qualifier de "pétard mouillé" et de "navet", malgré un casting de choc : Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset en faisaient partie.

A lire aussi –Depardieu en DSK : la très chaude bande-annonce du film "Welcome to New York"

Et alors que les acteurs qui interprèteront les rôles de Valérie Trierweiler, Julie Gayet et François Hollande n’ont pas encore été trouvés, Isabelle Adjani, qui avait également été approchée par Abel Ferrara pour son film, a d’ores et déjà fait savoir que ce serait sans elle. "La question ne se pose même pas", a-t-elle déclaré ce mardi matin sur Europe 1. Un premier refus qui pourrait ouvrir la voie à d’autres. Jouer dans un tel film semble en effet s'apparenter à une véritable prise de risque.

Des difficultés pour filmer à l’Elysée ? tMais quand bien même Saïda Jawad parviendrait à trouver les acteurs qu’elle veut pour son film, elle devra également obtenir des autorisations pour filmer à l’Elysée. Et au vu de la réaction de l’entourage de François Hollande à l’annonce de ce projet, on imagine aisément que les services du président ne vont pas lui faciliter la tâcher. "C’est une chose d’acheter les droits d’un livre pour un film, mais c’est une autre histoire de développer ce film", a souligné auprès du Parisien un cinéaste proche du chef de l’Etat.

Vidéo sur le même thème : Merci pour le moment : "un immense succès comme on en a tous les 10 ans

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Les regrets de François de Rugy