La menace que fait planer Delta sur la France pousse le gouvernement à accélérer sa campagne de vaccination. Alors que plus d'un million de rendez-vous ont été pris en 3 jours, certains ont toujours des doutes et c'est leur droit. Quels sont les arguments en faveur de la vaccination ?
Vaccin : 5 arguments face à ceux qui doutentIstock

Une course contre la montre avant le déferlement de la quatrième vague. La France se croyait sortie (ou presque) de la crise sanitaire, mais c’était sans compter sur l’apparition du variant Delta, qui continue de se propager à vitesse grand V dans le pays, représentant plus de 60% des nouvelles contaminations.

"Toute personne non vaccinée sera contaminée par le variant Delta"

Plus contagieuse, cette nouvelle souche va toucher en priorité celles et ceux qui ne seront pas vaccinés, selon plusieurs médecins. Invité par BFMTV au début du mois de juillet, le directeur général de l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine expliquait : "Toute personne non vaccinée sera contaminée par le variant Delta". "Personne n’y échappera. Pour les personnes vaccinées, soit elles n’attraperont pas le virus, soit elles contamineront moins d’une personne en moyenne, contre six pour les non-vaccinés", ajoutait-il à ce moment-là.

Emmanuel Macron en a rajouté une couche lundi 12 juillet, lors de son allocution devant les Français, en rendant la vaccination obligatoire pour plusieurs professions, dont les soignants. Pour l’ensemble des Français, le pass sanitaire sera bientôt obligatoire à l’entrée des cinémas ou des théâtres dès le mercredi 21 juillet, puis dans les restaurants, les bars et les cafés à compter du mois d’août. Cette obligation vaut aussi pour les longs trajets en train et en car, ainsi que tous les vols intérieurs.

3,5 milliards de doses injectées dans le monde

L’objectif du gouvernement est clair, inciter les Français à se faire vacciner. Si plus d’1,5 million de rendez-vous ont été pris pour une première injection depuis l’allocution d’Emmanuel Macron, certains refusent toujours la vaccination et c’est leur droit. Parce qu’ils ne peuvent pas encore ou qu’ils ne veulent pas, beaucoup attendent aussi d’avoir plus de recul sur les vaccins et leurs effets. Pourtant, avec 3,5 milliards de doses injectées dans le monde, les scientifiques commencent à avoir assez de recul sur ces sérums et leurs possibles effets secondaires. Sur la base des connaissances actuelles, que peut-on répondre à ceux qui doutent ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.