Brigitte Macron aurait largement pesé dans la décision du chef de l'Etat de prendre quelques jours de repos. A quel point Emmanuel Macron a-t-il écouté son épouse ?
AFP

Vacances présidentielles : "Stop, il faut se reposer" 

Le weekend prolongé d’Emmanuel Macron a débuté ce jeudi 1er novembre à Honfleur en Normandie. Si ces quelques jours de repos interrogent, d'après plusieurs observateurs de la vie politique, sur l’état de fatigue du président de la République, il semblerait que cette décision ait été prise de concert avec son épouse.

Invitée mercredi 31 octobre sur le plateau de C dans l’air, Cécile Cornudet, éditorialiste politique au quotidien Les Echos, explique que "Brigitte Macron est pour beaucoup dans le fait qu'il ait dégagé ces quatre jours pour se reposer". "Il est devenu le président qui s'écoute, et qui écoute sans doute sa femme", souligne la journaliste.

Au-delà de son rôle de première dame, Brigitte Macron reste avant tout une épouse bienveillante à l’égard de son époux. "Manifestement elle fait attention à sa santé, même dans la campagne elle avait ce rôle-là, et là elle a dit : 'Stop, il faut se reposer' ", précise Cécile Cornudet.

A lire aussi : Week-end des Macron : ce très luxueux hôtel qu'ils ont choisi pour passer la Toussaint

Vacances présidentielles : un séjour effectué à "titre privé" mais politique

Emmanuel et Brigitte Macron ont donc décidé de passer le weekend de la Toussait à Honfleur dans le Calvados. Le couple présidentiel a posé ses valises pour quatre jours dans la Ferme Saint-Siméon, un prestigieux hôtel. Si ce séjour est effectué à "titre privé", le chef de l’Etat et la première dame sont tout de même allés à la rencontre des habitants, rapporte Ouest-France.

Après leur arrivée ce jeudi 1er novembre, le couple s’est rendu dans les rues d’Honfleur. L’occasion pour Emmanuel Macron de s’expliquer son état de santé. "Tout va bien, rassurez-vous. […] Je ne lâche rien", "je ne change pas. Je vais toujours au même rythme", a-t-il déclaré à la foule présente.

Quant à son choix de prendre quelques jours de repos, le président de la République a justifié : "Je suis simplement, comme tous nos concitoyens, attaché à l’équilibre de ma famille et aux habitudes que nous avons". Avant d’ajouter : "ça fait plus de 20 ans que je suis là tous les 1er novembre et j’y tiens", relaie Ouest-France.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.