AFP
Nouvel abus de confiance. Après un faux Amir, qui a sévi dans l'Eure, un faux Dany Boon vient d'escroquer une habitante de Reims.
Sommaire

Dany Boon se retrouve malgré lui au cœur d’une escroquerie : une quadragénaire victime de la supercherie

Un usurpateur de haut vol ! Voilà à qui a eu affaire une quadragénaire.

Une habitante de Reims dans la Marne, a en effet été arnaquée par un faux Dany Boon, rapporte vendredi 8 février France Bleu Champagne-Ardenne. Pendant 8 mois, cette mère de famille de 40 ans a été bernée sur les réseaux sociaux, pensant échanger avec le véritable acteur.

Il y a quelques mois, après avoir vu le dernier film de Dany Boon" la Ch'tite famille", elle poste un message sur Facebook. Elle reçoit une réponse surprenante de la part d’un homme se présentant comme étant le comédien. Malgré ses quelques doutes, son interlocuteur parvient à la persuader de son identité en lui livrant des détails troublants sur sa vie personnelle.

A lire aussi :  Ces stars victimes d'usurpation d'identité

Dany Boon se retrouve malgré lui au cœur d’une escroquerie : 5 000 euros estorqué

"Il a parlé de son divorce avant que les médias n'en parlent", explique la victime à France Bleu Champagne Ardenne.

Pour lui prouver sa "bonne foi" et abuser de sa confiance, l’homme est prêt à tout. "Il a procédé à un appel vidéo. J'ai vu que c'était lui. Peut-être que c'était quelqu'un qui l'a filmé à son insu", raconte-t-elle.

Mais au fil des échanges, l’individu n’hésite pas à solliciter financièrement la jeune femme. Car son but est de pouvoir lui soutirer de l’argent. Pour y parvenir, il lui explique qu’il manque de moyens pour financer un nouveau projet. Il arrive ainsi à la convaincre de l’aider, "par le biais de ticket PCS", des cartes de paiement prépayées.

Coût de l’escroquerie ? 5 000 euros au total !

Dany Boon se retrouve malgré lui au cœur d’une escroquerie : une histoire similaire interpelle la victime

Incompréhension. Sans aucune raison, les contacts avec le faux Dany Boon se sont brutalement interrompus le 12 novembre dernier.

La Rémoise, qui souhaite garder l’anonymat, commence alors à s’interroger. En entendant une histoire quasi identique à la sienne il y a quelques jours, c’est la révélation : elle comprend qu’elle a été victime d’une escroquerie, en découvrant qu’un faux Amir avait déjà sévi dans l’Eure.

En effet, à Pont-Audemer, une quadragénaire a été délestée de 6 000 euros en huit mois par un homme se faisant passer pour le chanteur. En contact avec l’usurpateur depuis juin 2018, la jeune femme a porté plainte en janvier.

La Rémoise, victime du faux Dany Boon, espère à présent obtenir réparation. Elle a d’ailleurs d'ores et déjà consulté un avocat.