Un radar de police a flashé un automobiliste belge alors qu'il roulait soi-disant à 696 km/h. Il s'agissait en réalité d'un bug informatique.
Un radar a flashé à une vitesse jamais atteinte. ©AFP.AFP

Un radar fou

C'est une vitesse jamais atteinte même par une formule 1. Et pourtant, un automobiliste belge, avec son Opel Astra, se serait fait flasher à 696 km/h. En effet, selon les informations du journal belge La Province, un homme âgé d'une trentaine d'années a reçu un procès verbal lui indiquant qu'il avait commis une infraction de la route. Pour cause, alors que la route sur laquelle il circulait était limitée à 50 km/h, le radar a relevé une vitesse de 696 km/h, ramenée par indulgence à 654, 24 km/h après correction.

Mais en réalité, il s'agissait d'un bug informatique. La presse belge évoque d'ailleurs une "erreur d'encodage". "Mon fils roulait normalement, à 60 km/h maximum. Il ne s'agissait pas d'un excès de vitesse", a assuré la mère du conducteur à La Province. Le propriétaire de l'Opel s'est donc rendu au commissariat. Les policiers ont assuré qu'ils allaient corriger et renvoyer un nouveau procès verbal. "Il y a des erreurs d'encodage au niveau du lieu de l'infraction ou du véhicule impliqué. Mais au niveau de la vitesse, cela reste relativement peu fréquent", assure à la chaîne Christophe Redko, avocat spécialisé.

Humour du conducteur

En attendant réparation, le conducteur a préféré rire de cette erreur et a partagé un cliché de son PV sur son compte Facebook. Une publication qui a été partagée plus de 3 000 fois.

EN VIDEO -  Toulouse : ce radar fou a flashé 54 fois en 3 minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.