Lors d'une visite de conseil dans une ferme à Mayran (Aveyron), une technicienne de la Chambre d'agriculture du département a été noyée dans un étang par un éleveur.  

Folie meurtrière dans une exploitation laitière dans le village des Farguettes, près de la commune de Meyran, dans l'Aveyron. Mercredi, alors qu'elle était venue effectuer une visite de conseil, Elodie, une jeune femme de 26 ans, technicienne de la Chambre d'agricutlure du département, a été noyée dans un étang près de l'exploitation laitière.

Selon le procureur Yves Delprié, la victime a été "traînée" puis "tuée" par Xavier Espinasse, le frère du chef d'exploitation comme le rapporte le Figaro. Il l'aurait "étouffée" puis "noyée" dans un étang près de la ferme. La techinicienne a été retrouvée en arrêt cardio-respiratoire, avant de succomber. La victime avait été accueillie par Xavier Espinasse le matin vers 8h30. Selon le procureur "la visite avait commencé tout à fait normalement". 

Les motifs de ce meurtre restent flous

Le magistrat a affirmé qu'il n'y avait pas "eu d'altercation, pas de dispute, pas de contentieux". Il évoque des "motivations extrêmement floues" venant de l'auteur mais qui n'étaient a priori pas en rapport avec l'agriculture.

Bertrand Espinasse, le chef d'exploitation de cette ferme familiale, n'est apparemment pas témoin de la scène. Il a alerté les pompiers avec un voisin. Selon le procureur, "les premières déclarations de l'intéressé ne vont pas dans le sens du malaise du monde agricole" en ajoutant que cette ferme n'était "pas connue par la chambre d'agriculture" pour des raisons financières. Quant à son frère, Xavier Espinasse, il a été interpellé et placé en garde à vue par la gendarmerie de Rodez. Jeudi, une autopsie de la victime et une expertise psychiatrique de l'éleveur seront effectués.

"La famille Espinasse est très appréciée dans le village" 

Le président de la chambre d'agriculture a précisé au journal local Centre Presse Aveyron que la visite de conseil n'est pas faite pour sanctionner mais pour "aider, accompagner l'agriculteur. Dans un élevage, les vaches doivent être régulièrement contrôlées, des prélèvements sont effectués sur le lait pour mesurer les taux protéiques, butyriques... À partir de là, le technicien peut donner des conseils à l’éleveur...". 

Publicité
Selon le maire de Mayran, Yves Mazars, "la famille Espinasse est très appréciée dans le village où elle réside depuis plusieurs générations." En revanche pour Gilbert Pouget, qui avait embaûché Xavier Espinasse comme saisonnier dans une entreprise de construction pendant une dizaine d'années, les deux frères vivaient "enfermés" avec leur père de 78 ans. "Ce sont deux frères qui s'engueulent tout le temps (...), ils ne sortent que pour la traite des bêtes". Pour lui, Xavier Espinasse était dépressif et a surement "dû pêter un câble". 

 En vidéo sur le même thème : Aveyron: "Ce n'est pas le chef d'exploitation l'auteur de ce crime", dit Le Foll  

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité