Le photographe américain Stephen Wilkes est resté près de 30 heures dans un parc en Tanzanie pour réaliser un cliché impressionnant avec tous les animaux de la savane. 

Pour sa collection de photos "Day to Night", le protographe Stephen Wilkes a passé 26 heures dans un parc national en Tanzanie, près d'un point d'eau. 

Ce cliché est une superposition de 50 photographies prises à partir des 2 200 clichés capturés sur place. Le photographe avait choisi de photographier un flux migratoire en période de sécheresse, parce que le point d'eau attire beaucoup d'animaux.

Le résultat : une photo époustouflante réunnissant, dans ce même paysage, tous les animaux qu'il a capturés avec son appareil. Cette image a été intitulée : "Serengeti National Park, Tanzania".

Une beauté naturelle

Publicité
Ce travail d'exception lui a procuré un sentiment de paix, explique le photographe à la revue National Geographic. "Je les ai regardés pendant 26 heures (...) et je les ai à peine entendus grogner. J'ai réalisé que les animaux ont tout compris." a-t-il déclaré. En revanche d’autres animaux n’ont pas vraiment aimé la présence humaine. "Quand nous sommes arrivés, les hippopotames ont commencé à se 'parler' à propos de nous, et ils pensaient sans aucun doute que l'on gênait et nous nous sommes sentis en danger. Même si je savais que les hippopotames étaient dangereux, je ne savais pas à quel point: environ 90% des gens chassés par un hippo en meurent" a déclaré le photographe au Daily Mail la semaine dernière.

Ce cliché s'ajoute à une série de photos nommée "Day to Night" dans laquelle le photographe de renom a capturé des images le jour puis la nuit.

En vidéo sur le même thème :  Un photographe prend tous les risques pour filmer des ours bruns 

mots-clés : Photographie, Animaux

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité