Un homme est persuadé que Jeanne Calment, décédée à 122 ans est une imposture.
Deux arlésiennes embrassent Jeanne Calment, doyenne des français, le jour de son 114ème anniversaire dans une nouvelle maison de retraite baptisée "Jeanne Calment", le 21 février 1989, à Arles - JACQUES DEMARTHON / AFPAFP

Jeanne Calment : sa fille aurait usurpé son identité

Si vous êtes amateur de complots, un certain Yuri Deigin a publié une étrange enquête sur la plateforme de blogs Medium, intitulée "J'Accuse...! Why Jeanne Calment's 122-year old longevity record may be fake" ("pourquoi le record de longévité de Jeanne Calment pourrait être faux). Selon lui, Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans, serait en réalité morte beaucoup plus tôt. Il affirme ainsi que la propre fille de la « doyenne du monde » aurait usurpé son identité, rapporte le Huffington Post. De nombreux internautes ont été très choqués par ce que l’auteur de l’article présente comme une révélation. Certains y croient quand d’autres émettent de sérieux doutes. 

Les oreilles de Jeanne Calment comme preuve

Pour Yuri Deigin, le certificat de décès d’Yvonne, la fille unique de Jeanne Calment, née en 1898 et morte en 1934, est suspect. Il explique ainsi : Curieusement [ce document] se fonde sur le témoignage d'un seul témoin, une chômeuse de 71 ans - ni un docteur, ni une infirmière - qui 'l'a vue morte'". Pour pousser sa folle théorie, l’homme compare ensuite les photos de la mère et de la fille, puis les costumes des différentes époques. "On observe une claire différence dans le menton et une mâchoire plus allongée", écrit-il ainsi. Il estime aussi que les oreilles de Jeanne Calment jeune et âgée ne sont pas les mêmes. Une altération qu’il ne juge pas imputable à la vieillesse. Comme preuve, il compare les oreilles de la reine Élisabeth II et celles du prince Philip. Elles n’auraient pas changé. Toujours selon lui, la fille de Jeanne Calment aurait usurpé son identité pour éviter de payer des impôts de succession et frauder les assurances.

En 1988, Jeanne Calment avait confié à Paris Match le secret de sa longue vie. "C'est de l'atavisme, je crois. Maman est morte à 90 ans, Papa à 87 ans et mon frère à 98. J'ai failli avoir un autre centenaire avec lui!", expliquait-elle. "Mais moi je n'ai pas de rides, même pas de pattes-d'oie quand je ris (...). Je n'ai jamais été malade. Ça, c'est un don du ciel. Je suis en quelque sorte le chouchou du Bon Dieu".

À voir en vidéo - Strasbourg : les théories du complot fleurissent sur le web

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le récap de l'actualité du jour... vu de Twitter !