Le week-end dernier, des policiers sont intervenus pour calmer une situation surréaliste au sein d'un institut de beauté. Il était question d'une épilation du maillot qui aurait mal tourné...

Une urgence au poil ! Des policiers munis de gilets par balles sont intervenus dans un salon de beauté parisien pour régler un conflit entre une esthéticienne et sa cliente samedi dernier. La raison de la dispute : une épilation du maillot qui a mal tourné. 

En fin d'après-midi, la directrice de l'institut de beauté appelle le commissariat "en pleine détresse" selon Le Parisien pour un problème avec une cliente. 

La police appelée à la rescousse pour un maillot intégral raté 

Trois gardiens de la paix se sont retrouvés dans le salon entre une gérante et sa cliente en pleine dispute. La cliente voulait une épilation intégrale du maillot. Cependant, ayant "des poils courts" comme le rapporte une source proche au Parisien, l'esthéticienne lui a déconseillé de faire la séance. La cliente a tout de même insisté et la spécialiste des soins de beauté s'est mise au travail.

Juste après l'application des bandes de cire, la jeune femme de 22 ans a été victime d'une inflammation à la fin de l'épilation. "La cliente a été prise de rougeurs dans ses parties intimes", ajoute la source au quotidien et a demandé une réduction sur le coût de la séance, ce qui a entamé la dispute. 

Une épilation qui tourne mal et des policiers dans une situation gênante

L'esthéticienne, qui a appelé la police, a demandé aux agents de "constater le travail effectué". "Chef, on fait quoi ?" aurait demandé l'un d'eux à son supérieur devant cette situation insolite. "N'ayant aucun personnel féminin, la constatation ne s'effectuera pas", rapporte un policier.

Au final, la cliente a dû payer les 40 euros de la prestation mais elle emporte le "différend commercial" de son épilation au maillot intégral devant le tribunal d'instance de Paris (XVIIème arrondissement de Paris).

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.