Un homme a été retrouvé sans vie à son domicile de Clichy-la-Garenne, lundi matin. Son frère, âgé de 35 ans, a reconnu l'avoir tué avec une arbalète.
AFP

Lundi matin à Clichy-la-Garenne, le corps d’un homme âgé de 46 ans a été retrouvé avec deux plaies à la tête. C’est la petite amie de la victime qui a contacté le commissariat local, inquiète de ne plus avoir de nouvelles depuis la veille, explique Le Parisien, qui ajoute que les policiers ne sont finalement pas entrés dans l'appartement. Elle a ainsi décidé dès le lendemain matin d’alerter les pompiers, qui ont découvert le corps sans vie allongé sur son lit.

A lire aussi Assassinat, meurtre... Quelles différences ?

Une arbalète a été retrouvée dans l'appartement familial et l'autopsie mené le lendemain a permis de déterminer qu'elle était responsable des deux plaies,"l’une à la tempe droite, la seconde derrière l’oreille"/

Une première condamnation pour "port d'arme"

La police judiciaire des Hauts-de-Seine s’est saisie de l’enquête et a interrogé le frère de la victime, âgé de 35 ans et sans emploi, précise Ouest-France. Celui-ci a reconnu avoir tué le quadragénaire "d'un seul tir d'arbalète dans la tête", rapporte Le Figaro, qui précise que la date du décès n'a pas été établie. L’arbalète avec laquelle le trentenaire a tué son frère a été achetée la semaine précédant le meurtre. En ce sens, les enquêteurs envisagent un acte "prémédité".

Pour sa défense, l'homme a assuré qu’il était régulièrement victime de violences de la part de son frère et a expliqué avoir réalisé cet achat dans le but de "pratiquer le tir sportif", indique Le Parisien.

Selon Ouest-France, le tueur a déjà été condamné une première fois pour "port d’arme" et a été mis en examen pour "assassinat".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il vient avec un clown à son entretien de licenciement