Lundi, un surfeur de 47 ans s’est fait attaquer par un squale alors qu’il se trouvait dans une zone interdite aux activités nautiques. Ses jours ne sont pas en danger.

La préfecture a indiqué ce lundi qu’un surfeur expérimenté de 47 ans s’était fait happer le bras par un requin. Il s’agit de la troisième attaque de requin en cinq mois sur l’île de La Réunion, comme le rapporte TF1.

Lire aussi -  Var : un requin-renard décapité retrouvé sur une plage

La victime surfait à quelques dizaines de mètres du bord au Port à l’ouest de l’île, sur le spot de la Follette, une zone prisée par les surfeurs mais interdite à la baignade et aux activités nautiques. Le temps était gris et l’eau troublée par des précipitations récentes, ce qui favorise la présence de requins.

Le pronostic vital n'est pas engagé

Plusieurs pêcheurs et plongeurs, témoins de l’attaque, ont porté secours au quadragénaire. Ce dernier a ensuite été transporté à l’hôpital de Saint-Denis. Souffrant d’une morsure sévère à l’avant-bras gauche, ses jours ne sont cependant pas en danger.

"Mais maintenant c'est dangereux, ce n'est plus comme avant, il y des requins partout"

"Nous étions en train de plonger lorsque des gendarmes nous ont interpellés du rivage en nous ordonnant de quitter l'eau immédiatement", a indiqué un plongeur, présent sur place. "On le voit souvent venir surfer ici. D'autres viennent aussi. C'est vrai qu'ils ont l'habitude, mais maintenant c'est dangereux, ce n'est plus comme avant, il y des requins partout", a-t-il ajouté.

Peu de temps après l’attaque, des témoins ont aperçu à plusieurs reprises l’aileron d’un squale à quelques mètres seulement des côtes. "Maintenant on ne plus rien faire à La Réunion. C'est fini, on est foutu", a déploré le père de la victime.

Lire aussi -Attaque de requin : les Réunionnais rendent hommage à Elio, 13 ans

Début mai, le préfet de La Réunion avait lancé un appel à la prudence et rappelé l’interdiction de baignade et d’activités nautiques dans les zones non-surveillées. En l’espace de quatre ans, 17 attaques de requins ont eu lieu à La Réunion dont sept mortelles. En avril, la mort d’Elio âgé de 13 ans et espoir du surf français avait bouleversé les Réunionnais.

Publicité
Après ce nouvel incident, la pêche des espèces de squales responsables des attaques, comme le requin bouledogue et le requin tigre, a été envisagée. "Des poses de filets de protection sont en cours afin de sécuriser plusieurs zones sur les communes de Saint-Paul, Saint-Leu et Saint-Pierre", a signalé la préfecture.

Vidéo sur le même thème : "Le requin attaque l'homme par erreur"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité