Depuis deux ans, une dizaine de chats ont été retrouvés morts dans le village de Schwenheim, en Alsace. Les habitants dénoncent l’œuvre préméditée d’un "serial killer".

Les "serial killers" peuvent aussi s’en prendre aux animaux, et plus précisément aux chats. C’est du moins ce qui arrive aux habitants de Schwenheim, situé à quelques kilomètres de Saverne (Bas-Rhin) depuis plusieurs mois. En effet, selon Les Dernières Nouvelles d’Alsace, en l’espace de deux ans plus de dix chats ont été découverts, sans vie, dans des circonstances identiques. Aujourd’hui, les villageois dénoncent la cruauté et les actes prémédités d’un "serial killer" qui s’en prendrait uniquement aux chats et soupçonnent l’utilisation d’un poison extrêmement nocif.

Un insecticide interdit en France

Le quotidien régional a révélé que l’individu sévirait principalement la nuit, afin de ne pas être démasqué, et ce dans un périmètre de trois rues bien définies. Selon les habitants de Schwenheim, le tueur aurait volontairement empoisonné les chats à l’aide d’appâts, à base d’un produit neurotoxique redoutable, disposés près des maisons. Une hypothèse qui s’est révélée exacte au cours des autopsies effectuées sur les cadavres. En effet, les vétérinaires ont détecté dans l’organisme des chats la présence de carboduran, un insecticide interdit en France depuis 2008 au vu de sa dangerosité. Le produit aurait entraîné, dans de terribles souffrances, la mort de ces animaux. L’idée qu’il s’agisse d’un "serial killer" est plausible car depuis le début des crimes, le mode opératoire a été minutieusement respecté pour chaque victime.

Publicité
Les villageois restent à ce jour très inquiets et craignent quant à la sécurité de leurs animaux, mais aussi de leurs enfants qui pourraient malencontreusement absorber du carboduran. Des plaintes ont été déposées et un appel a été lancé auprès de la gendarmerie de Marmoutier qui depuis mène l’enquête et recherche activement un suspect.

Vidéo sur le même thème : le Collectif "Chats disparus 91" mène l'enquête sur les mystèrieuses disparitions des 500 chats dans l'Essonne


mots-clés : Chat, Alsace

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité