Ecouter l'article :

En France, l'épidémie de Covid-19 continue de sévir. Doit-on s'attendre à un reconfinement dans les prochains jours ? Le ministère de la Santé n'exclut pas cette hypothèse.
Confinement : "On ne s'interdit rien", déclare Olivier VéranAFP

Une mesure inévitable ?  Depuis plusieurs semaines, autorités sanitaires et élus préconisent un retour au confinement. Aussi strict qu'au printemps dernier, localisé... Les propositions sont nombreuses. Le gouvernement a toutefois choisi, pour le moment, de recourir à un couvre-feu sur l'ensemble du territoire. À partir de 18 heures chez les uns, à partir de 20 heures chez les autres. La multiplication des cas issus du variant britannique du Covid-19, les mesures prises ailleurs en Europe, et l'évolution de la situation sanitaire laissent penser que l'exécutif pourrait finalement annoncer un troisième acte du confinement. 

Invité sur le plateau d'Europe 1, Olivier Véran a déclaré qu'il s'agissait d'une option envisageable pour lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus. "Nous n’avons pas de plan caché, mais on ne s’interdit rien. Si nous devions constater une évolution négative dans les indicateurs, bien sûr que cela aura des conséquences sur les décisions de nous prenons. Mais pour l’heure, ce n’est pas le cas", précise le ministre des Solidarités et de la Santé.

Où se trouve le variant britannique en France ? 

Quelques clusters du variant britannique du virus ont été recensés, notamment à Marseille. À ce jour, il est impossible de savoir si lesdits malades ont été infectés par le variant, ou bien par une autre souche. D'après le membre du gouvernement, les dernières analyses révèlent que sur les mille permiers cas positifs, on compterait environ 1% de cas de variant. Pour l'heure, découvrez les territoires où le variant a déjà été détecté dans l'Hexagone. 

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Vidéo : Les arnaques du Covid-19

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.