Placé en garde à vue lundi, cet ancien directeur d'une école privée a été mis en examen mercredi soir.

Il a 40 ans et fait partie de la fraternité Saint Pie X, un mouvement catholique intégriste. Ce prêtre est soupçonné d'avoir violé et torturé en 2010 trois enseignantes de l'école privée de Notre-Dame de la Sablonnière dont il était le directeur à Goussonville (Yvelines).

Selon Le Parisien, il aurait usé de son influence spirituelle auprès d’une mère de famille qui avait déjà subi des sévices sexuels. Il l’aurait donc "exorcisé" en soignant "le mal par le mal".

L’homme d’église aurait ensuite récidivé sur deux autres victimes en les persuadant qu’elles auraient subi des abus sexuels. Il aurait alors appliqué la même méthode. Ces deux dernières ont porté plaintes en 2013. La fraternité a jugé en interne cette affaire et le prêtre avait depuis été mis à l’écart dans un couvent.

Ce dernier a été convoqué en garde à vue lundi et a affirmé qu’il s’agissait de mimer l’acte et non de violer les victimes qui pour lui étaient consentantes. Fait troublant, il soutient nier si lui-même a fait l’objet par le passé d’abus sexuel.

La Fraternité Saint-Pie-X, fondée en 1970, refuse l'autorité du Vatican et défend une vision de la religion catholique passéiste nous rappelle le quotidien.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.