Un fabricant suisse invente le chocolat qui... ne fond pas !
Le numéro un mondial du cacao, Barry Callebaut, vient de créer un nouveau processus de fabrication permettant de faciliter la commercialisation et la consommation de chocolat dans les pays chauds.

Une révolution est en marche pour les amateurs de chocolat ! Après dix années de recherche, le fabricant suisse Barry Callebaut vient de lancer la commercialisation d’un chocolat un peu spécial. Sa particularité ? Il ne fond pas dans la main. Et pour cause : sa capacité de résistance à la chaleur est quatre fois supérieure à celle des autres produits sur le marché, comme le révèle Le Figaro. Une innovation qui devrait prochainement partir à la conquête des pays chauds où le chocolat est une denrée particulièrement rare.

Publicité
Publicité

À lire aussi - Quelles sont les marques de chocolat préférées des Français ?

Que sait-on réellement de ce produit ? Si Barry Callebaut ne tient pas à dévoiler ses secrets de fabrication, il se veut tout de même rassurant sur la composition du produit. "Il ne s’agit pas d’un nouveau chocolat mais d’un nouveau processus de fabrication combiné à de nouveaux ingrédients", confie ainsi Elie Van Steen, responsable du projet. Pour ce dernier, l’avantage de ce chocolat atypique est de permettre aux consommateurs de "composer des recettes moins sensibles à la déformation liée à la chaleur". Autre élément notable : son goût est identique à celui du chocolat qui fond.

Un marché orienté vers les pays chauds

L’innovation réside également dans la vente du produit. En effet, le fabricant suisse projette déjà de commercialiser sa confiserie dans les pays chauds, telle que la Chine, le Brésil ou encore l’Inde, où le chocolat n’est consommé que très rarement. Une véritable avancée lorsqu’on sait que, en comparaison, les Allemands ou les Suisses engloutissent près de 12 kilos de chocolat par an et par personne.

Seul bémol : le prix de ce drôle de chocolat sera légèrement supérieur au produit habituel. Selon Barry Callebaut, il pourrait à terme représenter 5% du marché.

Vidéo sur le même thème - les conseils d'un chocolatier pour réussir sa tablette !