Mettre fin à une situation "ubuesque", c'est l'objectif d'un comité des Pyrénées-Orientales pour sauver un fret de fruits et légumes Perpignan-Rungis. Depuis le mois de mai 2019, la détérioration de ce "train fantôme" est signalée à maintes reprises.
IllustrationIstock

Un train qui disparait et au final, réapparait. L'histoire de ce fourgon est atypique. Le comité de pilotage organise ce mercredi 17 juillet 2019, une réunion à la préfecture des Pyrénées-Orientales pour sauver cet engin transportant des fruits et légumes Perpignan-Rungis. 

Le train de marchandises ne circulait plus depuis vendredi dernier. En effet, il avait été supprimé. Pourtant, lundi 15 juillet 2019, la ministre des Transports Élisabeth Borne a permis de nouveau sa mise en route. Le problème, le train se déplace, mais… sans rien. A nouveau, le jour suivant, il a continué de circuler avec des wagons vides. A noter que dans le même temps, sur le quai ferroviaire de chargement, l'activité se faisait pour remplir des camions avec des fruits et légumes à destination de Rungis.

Train fantôme : péreniser la ligne ferroviaire 

Un problème persiste donc, ce train reste vide. L'un des opérateurs perpignanais explique dans les colonnes du Parisien :  "les grèves du printemps 2018 nous ont fait perdre la moitié de nos clients à cause des retards de livraison. Dans notre métier, la notion du just in time est impérative pour toute la chaîne de valeur des fruits et légumes. Et, à ce jour, le camion reste moins cher et plus souple". 

Un comportement que le ministère des Transports ne comprend pas : "Nous attendons que les clients qui souhaitent transporter leurs marchandises dans ce train s'engagent. La question n'est plus de savoir si ce train roule ou pas. Il roule. Point. Maintenant, il faut qu'on définisse avec eux la manière dont on pérennise cette ligne".

C'est l'un des points essentiels qui sera mis en avant lors de la réunion. Le secrétaire général de l'organisme de gestion de Saint Charles International, Cyril Gorgnès avance au quotidien Le Parisien, l'idée d'un transport combiné "avec des caissons réfrigérés que l'on passe du camion au wagon sans ouverture de porte à la rupture de charge". Cette solution peut ouvrir le marché à tous les opérateurs. 

Vidéo : Un fantôme vu en train de traverser une route ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.