IllustrationIstock

Un élu payait 91 euros de loyers : le logement fait 160 mètres carrés

L’un des points de l’affaire est une modification du bail en 2009, détaille Capital. Ce changement d’une durée de 6 ans intégrait le fils Guegen dans le but d’assurer "une sorte de continuité familiale" peut-on lire. "On a l’impression qu’on s’est approprié le bien ! On se le transmet de père en fils", s’est exclamé Julien Pronier, procureur de la République.

Publicité
Publicité

Selon Mathieu, fils de l’ancien maire de Séranon, "c’était en prévision du départ" de son père. Le pompier estime qu’il n’a bénéficié d’aucun privilège. Par ailleurs, de nombreux travaux ont été effectués dans le logement au moment où ce dernier y a emménagé, il y a quelques années.

Ces opérations ont été acquittées au frais du locataire lui-même, sans qu’il ne produise de facture. En outre, ces travaux ont permis un agrandissement considérable de l’habitation dont la surface aurait doublé. Le gîte atteint aujourd’hui les 160 mètres carrés.