Une caricature du chef de l'Etat le mettant en scène dans une position sexuelle explicite a été gommée d'un dessin de Plantu, ce mardi, en une du Monde.

Le dessinateur vedette du Monde en a-t-il trop fait ? Caricaturant l’intervention de François Hollande sur BFMTV, Plantu a envoyé à la rédaction du journal un dessin mettant en scène le président en position sexuellement explicite. La partie de l'image litigieuse a finalement été gommée.

Si ce croquis a bien été envoyé à la rédaction, les lecteurs du Monde n’ont pas vraiment eu le loisir de se faire leur propre opinion sur la pertinence du dessin : en effet, l’image explicite du chef de l’Etat a purement et simplement été gommée de la une du quotidien, que ce soit dans sa version papier ou sa version numérique.Néanmoins, le dessin a finalement été diffusé via le réseau social Twitter. En effet, un peu après 11 heures la journaliste de l’AFP Nadège Puljak a publié le croquis originel sur son compte en titrant : "Le Plantu du jour sur Hollande : Le Monde planté ?"

Pourquoi la caricature du président, certes osée, a-t-elle été effacée du croquis final ?

Contactée par le Lab d’Europe 1, la direction du journal a expliqué que le dessin où figurait le président dans une position compromettante avec Marianne était en fait "la première version du dessin " du caricaturiste. "La rédaction en chef l'a trouvé choquant et Jean [Plantu, ndlr] l'a reconnu", assure la direction de la communication du quotidien. Le choix a donc été fait de gommer le personnage de François Hollande.Interrogé par le Lab d’Europe 1, Le dessinateur satirique Plantu n’a ni confirmé ni infirmé l’échange avec la rédaction en chef du journal. Il a simplement affirmé qu' "il n’y a aucune polémique autour de ce dessin". Toutefois, le croquis a été était diffusé dans la newsletter – dites infolettre – du quotidien. Celle-ci étant bouclée avant le journal, le dessin a été mécaniquement intégré.

Le choix de ne pas intégrer le dessin initial en une du Monde intervient dans un contexte particulier. En effet, la majorité des rédacteurs en chef du journal ont annoncé mardi leur démission pour contester la stratégie et le mode de gouvernance de la directrice, Natalie Nougayrède. En outre, Les journalistes du Monde sont actuellement dans la ligne de mire de Jean-Luc Mélenchon qui fustige la "malveillance" de ces derniers.

Vidéo sur le même thème : Plantu, l'éditorial de la caricature 

 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Plantu, l'éditorial de la caricature

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.