Ils étaient venus passer des vacances en Italie sur un paquebot de MSC Croisières pour fêter leur 50 ans de mariage. Ils ont été débarqués en raison de la maladie d'Alzheimer dont souffre la femme.

Couple expulsé d'une croisière : retour sur les faits

Jean et Marie Mérel se sont dits "oui" il y a 50 ans maintenant. Pour célébrer cet anniversaire, le couple qui réside dans les Côtes-d’Armor, décide de prendre part à une croisière direction l'Italie. Marie, la femme, est âgée de 81 ans. Elle est atteinte de la maladie  d’Alzheimer.

A lire aussi : 24 heures en croisière

Le 13 mai dernier, détaille France Info, le couple quitte Venise et s'apprête à embarquer dans un paquebot de MSC Croisières pour un voyage de huit jours. Mais la porte de la cabine ne ferme visiblement pas de l'intérieur. Si bien que Jean Mérel demande alors à l'équipage de sécuriser la porte de la cabine. L'objectif étant d'éviter les éventuelles fugues nocturnes de sa femme.

Dans les colonnes du Parisien, Jean poursuit son récit : "On a rencontré une médecin à bord qui a dit que la seule solution était de nous débarquer, alors qu’elle n’a jamais examiné mon épouse".

Couple expulsé d'une croisière : 1 000 euros pour rentrer chez eux

De fait, sous couvert d'éviter à Marie de subir la moindre déconvenue à bord, l'équipage prend alors une décision radicale : celle de débarquer le couple à Brindisi dans le sud de l’Italie. Jean et Marie Mérel se retrouvent donc lâchés à plus de 2 000 km de leur domicile et sont, de ce fait, contraints de débourser près de 1 000 euros afin de pouvoir rentrer chez eux.

Le fait est que pour Jean, cela ne fait aucun doute. Il est bien question de "discrimination". Il a donc pris le parti d'attaquer la compagnie en justice. Si MSC Croisières France n'a pas souhaité rembourser le couple, son directeur a néanmoins indiqué qu'il se disait prêt au dialogue.

En vidéo - MSC croisières s'offre une île privée aux Bahamas