Un ressortissant hollandais de 62 ans, propriétaire d'un château en Ardèche, est soupçonné d'avoir tiré sur des pompiers alors que sa propriété a pris feu.

Ce châtelain hollandais serait-il fou ? Alors que son château à Saint-Pierreville, en Ardèche, était feu, le sexagénaire aurait tiré sur les pompiers venus pour éteindre l’incendie. Heureusement, il n'y a eu aucun blessé grave.

A lire aussi -Les plus belles photos du château de Miraval, mis en vente par Brad Pitt et Angelina Jolie

Il reste introuvable

Comme le révèle le Dauphiné Libéré, les pompiers ont été appelés mercredi matin pour un incendie dans une grande batisse, avant de se faire tirer dessus une fois sur place. Les secours annoncent que deux d’entre eux ont été touchés par des tirs de plombs : l’un a reçu une quarantaine de plombs, et l’autre huit.

Le propriétaire du château La Tour a été identifié comme Aalt Van Ramshorst Aaal, un ressortissant hollandais de 62 ans. Les autorités ne sont pas parvenues à entrer en contact avec le tireur présumé. Vers 17 heures, le procureur de Privas a annoncé que "la situation n’était pas dénouée" mais que l’homme "serait toujours vivant". Un détachement d’Orange du GIGN s’est rendu sur place.

A la fin de la journée, le châtelain demeurait introuvable, mais le feu était maîtrisé. Le procureur, M. Michau, a expliqué que le sexagénaire présente un "profil marqué par une certaine violence". Il a été suivi par la justice pour "travail dissimulé" et "détention d’arme".

"Suite à deux précédentes condamnations, il devait effectuer 14 mois de détention. La cour d'appel a confirmé mardi le rejet des recours en aménagement de ces peines qu'il avait engagés", a déclaré M. Michau, qui estime que cette décision a peut-être un lien avec le scénario de mercredi.

Vidéo sur le même thème : Douves du Château de Beynes inondées : les murs s'effondrent !

Vidéo : Douves du Château de Beynes inondées : les murs s'effondrent !