Chevilly-Larue (Val-de-Marne) abriterait un centre d'espionnage chinois surveillant les communications entre l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.
getty

La Chine écouterait aux portes des Etats européens. C’est ce qu’affirme l'Obs qui révèle l’existence d’un centre d’écoute secret chinois au sein de la ville de Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne.

A lire aussi : Surveillance des données sur Internet : la France aussi concernée

"C'est une annexe discrète de l'ambassade de Chine, située dans une rue paisible de Chevilly-Larue (Val-de-Marne), banlieue pavillonnaire du sud de Paris." Cet espace inviolable, dans lequel la police n’a pas le droit de pénétrer sous peine d’enfreindre les conventions internationales, sert officiellement d’hébergement au personnel diplomatique chinois.

Mais selon l’hebdomadaire, il s’agirait en réalité d’un centre d’espionnage satellitaire de Pékin branché sur les communications entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Pour preuve : la présence de trois immenses paraboles sur les toits du bâtiment. Cependant, aucune information n’indique la "fonction véritable" du centre.

Même la mairie de Chevilly-Larue ignore les actions de ses voisins asiatiques : "Ce sont des voisins mystérieux mais, depuis le temps, nous avons pris l'habitude." Les autorités chinoises défendent, quant à elles, "un service logistique" de l’ambassade.

L'Obs révèle toutefois que les services français auraient identifié ce centre comme un homologue asiatique des services américains de la NSA, appartenant au troisième département de l’état-major de l’armée populaire de Libération chinoise.

Cependant, aucune source officielle n’a abordé la question de la réelle fonction de cette annexe chinoise du Val-de-Marne, installée depuis 40 ans.

A voir sur le même thème : Les Etats-Unis poursuivent la Chine pour cyberespionnage

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara