Un Airbus a été obligé d'atterrir dans un champ de Maïs à cause d'une volée de mouettes. 23 personnes ont été blessées dont 9 enfants.
IllustrationIstock

Un atterrissage d'urgence dans un champ de Maïs, près de Moscou. La raison ? Des mouettes qui volaient dans les réacteurs de l'Airbus A321. Une situation probablement choquante, vécue par les passagers à bord de l'appareil ce jeudi 15 août 2019. Sur les 233 personnes, 23 ont été blessées dont 9 enfants, rapporte le ministère de la santé Russe.

Les images et les vidéos postées sur Twitter montrent des oiseaux avançant droit sur les réacteurs de l'avion lorsque celui-ci a décollé. Quelques minutes plus tard, l'appareil est forcé de revenir sur la terre ferme pour  prévenir une catastrophe

Atterrissage d'urgence dans un champ de maïs : les circonstances

L’avion de la compagnie aérienne russe Ural Airlines "a percuté une volée de mouettes au décollage" de l’aéroport de Joukovski, dans la banlieue de la capitale russe, provoquant "d’importantes perturbations dans le fonctionnement" des moteurs, a relaté l’Agence fédérale russe de l’aviation Rosaviatsia selon Le Monde.

L'appareil a dû atterrir "dans un champ de maïs (…) à une distance de plus d’un kilomètre de la piste de décollage, sans le train d’atterrissage", a-t-elle ajouté, non sans préciser qu' "aucun incendie ne s’est déclaré à bord de l’avion".

Atterrissage d'urgence dans un champ de maïs : un acte héroïque

"Grâce au professionnalisme de l’équipage et à ses actes coordonnés, l’atterrissage n’a pas abouti à des conséquences tragiques", s’est félicitée la compagnie aérienne Ural Airlines, rapporte le quotidien du soir .

"L’équipage de la compagnie de l’Oural a fait preuve d ’un savoir-faire fantastique et d’une maîtrise de soi", a déclaré le gouverneur de la région où est basée la compagnie, Evgueni Kouïvachev. Il précise que l'équipe ainsi que le commandant de bord ont "sauvé 233 vies". "Ce sont des héros", a-t-il indiqué.

Une analyse qui n'est pas très éloignée de celle Nikolaï Tsoukanov, le représentant du président russe, Vladimir Poutine. "Dans cette situation très difficile, les pilotes ont pris les bonnes décisions. Sans doute, c’est un acte héroïque", a-t-il fait savoir dans un communiqué.

Le comité intergouvernemental d’aviation (MAK) qui est chargé d'enquêter sur les accidents aériens en Russie va étudier le dossier qui a été ouvert après cet incident

Vidéo : L'effrayant atterrissage d'urgence d'un avion sans les roues avant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.