Un photographe australien est parvenu à immortaliser un phénomène atypique. Il s'agit d'un arc-en-ciel s'échappant des réacteurs d'un avion.
Istock

Un moment magique. Un internaute australien passioné d'aéronautique en a eu pour son compte le 16 juin 2019. Observant le passage d'un avion de ligne, il a été témoin d'un phénomène insolite. Le photographe amateur a en effet pu constater que l'appareil laissait s'échapper un arc-en ciel de ses réacteurs.

"Ce doit être un des contrails les plus spectaculaires que j’ai jamais vus", s'est enthousiasmé l'homme sur Twitter. Le terme "contrails" est une abréviation de "condensation trails" (traînées de condensation). Ce phénomène météorologique (visible par tous mais généralement de couleur blanche) est causé par la condensation de la vapeuir de kérosène s'échappant des réacteurs à très haute altitude.

Traînée arc-en ciel : un phénomène météorologique parfaitement anodin

Il arrive néanmoins que l'air en altitude soit particulièrement froid. Si l'on ajoute à cela un vent très faible, il est possible que la lumière du Soleil soit visible à travers les traînées de condensation. Le passage de la lumière à travers le kérosène donne alors lieu à un effet de prisme, qui permet d'observer une palette de couleur extrêmement riche. Ce même phènomène se produit avec des gouttes de pluie lors d'un arc-en ciel.

L'appareil, un boeing 777 qatari, volait à une altitude de 9000 mètres et à une vitesse de 800 kilomètres/heure. Le photographe australien a choisi d'immortaliser l'instant sur Twitter, et les images se révèlent impressionnantes.

Nul doute que les partisans de la théorie des chemtrails ne manqueront pas de considérer ces images comme une preuve...

Vidéo : Incroyable : un avion atterrit au bout d'un arc-en-ciel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.