Johnny Hallyday a jusqu’au bout combattu la maladie. C’est ce que révèle un proche qui fait la lumière sur les derniers mois du rockeur…

Un peu plus de deux mois après le décès de Johnny Hallyday, les langues se délient sur les derniers instants du chanteur. Le journal suisse L’Illustréa notamment réussi à s’entretenir avec l’un des proches du rockeur, l’écrivain Daniel Rondeau.

Ainsi en avril dernier, alors que Johnny Hallyday avait rendu public son cancer du poumon officiel, en réalité, dans l’intimité, la situation était bien plus grave. "Il avait déjà un cancer généralisé lorsque, à sa demande, je l’ai rejoint [à Los Angeles]", raconte celui qui a notamment écrit Mécaniques du chaos.

Même au bout de sa vie, Johnny Hallyday est resté l’égal à lui-même. Si le chanteur "a tenu trois heures" avec son ami lors de cette ultime entrevue, il ne l’a pas déçu, refusant de laisser abattre par la maladie. "Il avait une classe folle. On a déjeuné, on a dîné, on a picolé. Je pensais qu’il était reparti pour deux, trois ou quatre ans. Pour moi, c’était un personnage de roman", raconte le proche. 

Publicité
A lire aussi : Laeticia Hallyday : des crises d’angoisses et une ultime promesse à Johnny 

Un homme entier en toutes circonstances

Si l’écrivain avait bon espoir que le chanteur résiste encore des années, c’est parce qu’il connaissait sa passion pour la vie. "Sur le pas de la tombe, il voulait vivre", dit Daniel Rondeau, ajoutant : "il était l’égal des plus grands".

Aujourd’hui Daniel Rondeau garde des liens très forts avec Laeticia Hallyday, à qui il écrit tous les jours selon Gala. "Je mesure combien elle est touchée, mais elle avance et sortira du deuil" dit-il à son endroit, confiant.

Vidéo : Le coupé de Johnny Hallyday n'a pas trouvé preneur aux enchères 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité