Coups mortels. Les faits seraient survenus après une violente dispute, au domicile du couple, dans un petit village de Maine-et- Loire. Le mari a été mis en examen et écroué, ce vendredi 27 juin.
IllustrationAFP

Doigt cassé, jambes et bras couverts d’ecchymoses… Cette jeune femme de 33 ans a vécu l’enfer, ce mardi 25 juin au soir, après une querelle avec son mari. L’homme de 35 ans, l’a en effet assaillie de coups, ayant entraîné sa mort. C’est au domicile du couple à Saint-Michel-et-Chanveaux, un village de 400 habitants, intégré à la commune nouvelle d’Ombrée d’Anjou, au nord-ouest du Maine-et-Loire, que les faits sont survenus.

Une dispute d’une extrême violence

Ce n’est par ailleurs que le mercredi matin, que le suspect, sans emploi et non connu de la justice, a prévenu les secours. Il affirme avoir retrouvé son épouse inconsciente dans son lit au lendemain d’une violente dispute. Selon lui, chacun serait parti se coucher de son côté, à l’issue de celle-ci, dévoile le journal régional SudOuest.

"Il a reconnu qu’il l’avait frappée à l’aide d’une latte de lit et d’une matraque télescopique. La victime était couverte d’ecchymoses sur les jambes et les bras. Elle présentait aussi un doigt cassé a indiqué le procureur de la République d’Angers.

Et d’ajouter : "Il y a beaucoup de détails à recoller. Sur l’heure du décès, les analyses du médecin légiste ne s’accordent pas avec les déclarations de l’époux. Mais celui-ci s’exprime très peu. Il n’a pas précisé le mobile". C’est pourquoi Yves Gambert attend les résultats des examens plus approfondis après l’autopsie.

Leur fils unique, âgé de 10 ans, était présent dans la maison au moment des faits.

Le suspect a été mis en examen ce vendredi 27 juin pour coups mortels aggravés sur sa femme et écroué. Cette violence conjugale était-elle par ailleurs récurrente ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.