Troisième reconfinement : les médecins sont formels, il paraît inévitable

"Je pense qu’on ne va pas y couper, puisque l’épidémie progresse", déclarait simplement Philippe Juvin, dont les propos sont repris par L’Internaute, au sujet du troisième confinement en décembre 2020. Il était alors interrogé par les journalistes de CNews, en direct depuis leur plateau. "Plus on va attendre, plus [ce confinement] va être difficile", avait-il d’ailleurs alerté à l’époque.

Il est loin d’être le seul à partager cet avis : Gilles Pialoux, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital parisien Tenon fait la même analyse. Il se risque même à décrire, sans grands détails, la nature de certaines des mesures sanitaires. "On sait très bien que mi-janvier, on aura la sanction de ce confinement light. C’est mécanique", affirmait-il le 5 janvier 2021 aux micros de BFMTV. Avant de se dire "très préoccupé" par "l’arrivée d’une troisième vague sur un plateau qui est à niveau élevé".

Autant de requêtes et de remarques que le gouvernement, ô combien occupé par la campagne de vaccination contre le coronavirus, a fini par entendre. Sur RTL, Olivier Véran a d’ailleurs tâché d’apporter quelques réponses.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.