A Toulouse, un homme âgé d'une trentaine d'années a élaboré un curieux stratagème. Objectif ? Aller tout simplement en prison !
AFP

Dans la nuit de vendredi à samedi, les gendarmes de Toulouse-Mirail ont reçu un drôle d'appel. A l'autre bout du combiné, un homme âgé de 35 ans, alerte les forces de l'ordre en expliquant qu'un groupe de jeunes est visé par des tirs et qu'il a entendu une détonation, explique 20minutes.

Une fois sur place, les policiers n’aperçoivent pas l’ombre d’un cadavre, mais plutôt leur interlocuteur, qui s’accuse d’un meurtre sans même donner plus de détails. Les autorités fouillent les environs et s'informent auprès des services de santé, sans résultat. Elles  finissent tout simplement par découvrir qu’il s’agit d’un coup monté, réalisé par le trentenaire, pour des raisons quelque peu étranges...

A lire aussi : Suspecté de viols dans un funérarium, il est retrouvé mort

Il a été relâché par la police

Connu pour être instable psychologiquement, l’individu de 35 ans a finalement avoué, en garde-à-vue, qu’il voulait passer l’hiver au chaud dans une cellule de prison. Il ne possédait d'ailleurs ni arme, ni explications concernant son présumé meurtre. Les forces de l'ordre ont fini par le relâcher. Celui-ci, placé sous contrôle judiciaire avant de répondre de ses actes devant la justice, devra se faire soigner pour ses problèmes mentaux.

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.