Lors de son grand entretien diffusé sur TF1 et LCI, le chef de l’Etat, Emmanuel macron, était entouré par huit caméras, mais surtout par deux grands tableaux qui ont interpellé les téléspectateurs. Que peuvent-ils bien signifier ?

Dimanche, dans un grand entretien accordé sur TF1 et LCI, Emmanuel Macron a abordé bien des questions : économie, société, sécurité. Au-delà de ses réponses, nombreux sont ceux qui ont été interpellés par le décor de l'interview.

Derrière le chef de l’Etat, se trouvait notamment un grand tableau sur lequel on peut llire la devise Française : "Liberté, Egalité, Fraternité", peint par un artiste américain, Shepard Fairey. Ce denier, un street artiste, est plus connu sous le nom de "Obey". Placée entre deux fenêtres dans le bureau du chef de l’Etat, l’œuvre représente une Marianne du 21ème siècle avec les couleurs de la France : bleu, blanc, rouge.

A côté, placée sur la cheminée, une deuxième oeuvre issue du street art, réalisée par le peintre belge Pierre Alechinsky. Il s'agit, cette fois-ci de l'oeuvre originale de l'artiste, comparée à Marianne, qui est elle, une copie, indique LCI.

Un artiste connu des politiques

Publicité
Le tableau de Marianne a d'abord été peint sur les mrus du 13ème arrondissement de Paris, au lendemain des attentats du 13 novembre, sur le mur d’un immeuble HLM, rapporte Le Parisien. Mehdi Ben Cheikh, un galeriste franco-tunisien, a eu l’idée de faire venir plusieurs artistes, dont "Obey", de San Francisco, afin de lui confier quelques murs pour s’exprimer. C’est à ce moment que le street artiste a peint Marianne, comme il l'explique sur son compte Instagram.

 

Shepard Fairey est devenu populaire à la suite de son œuvre "Hope", utilisée par Barack Obama durant sa campagne présidentielle en 2008. 

 

En vidéo sur le même thème : Pourquoi France 2 n'a pas participé à l'interview d'Emmanuel Macron ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité