Préparer sa mort : quid de la "mort numérique" ?

Quand vous disparaissez, vos données numériques, elles, restent accessibles. Selon la CNIL, "en l'absence d'une demande de la part des héritiers ou des proches, le profil de la personne décédée continue d'exister". En outre, un réseau social ne peut pas donner l'accès de votre compte personnel en raison du secret des correspondances. Comment faire, dans ce cas ? Vous pouvez demander à vos proches de faire supprimer votre compte une fois que vous êtes décédé. " En l'absence de directives contraires du défunt, il est possible pour les héritiers de faire supprimer un compte", souligne la CNIL. Vos proches peuvent également transformer votre profil en page d'hommage ou de mémoire "afin de permettre à sa famille et à ses amis de se recueillir et d'échanger entre eux, et d'offrir au défunt une sorte d'éternité numérique". La décision finale vous revient, pensez à la communiquer à vos proches. 

Enfin, un autre élément, plus touchant et difficile encore, concerne également vos proches. Il s'agit là de faire vos adieux...

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.