Tandis qu'une première bataille judiciaire vient tout juste de se jouer gelant, pour un temps, les biens français du taulier, tout porte à croire que le droit hexagonal pourrait finalement s'appliquer concernant sa succession.  

La question demeure en suspens mais un nouvel éclairage vient rabattre quelques certitudes bien ancrées. La justice hexagonale reconnaîtra-t-elle vraiment le testament américain qui déshérite les grands enfants de Johnny ? Jusqu'à ce vendredi et, compte tenu de la jurisprudence, il y avait, a priori, peu d'espoir pour David et Laura d'obtenir gain de cause. Mais la donne a changé... Tel que l'indique Le Parisien, le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) aurait, dans son jugement de vendredi, laissé présager que le droit français pourrait finalement s’appliquer dans la succession du chanteur.

Testament de Johnny : le droit français pourrait-il être appliqué ?

De fait, il semblerait que les trois juges du tribunal en question aient, entre autres, insinué que David Hallyday et Laura Smet faisaient valoir "des moyens sérieux" en vue de prouver que le droit français pouvait s’appliquer dans la succession de leur père. Une phrase choc qui laisse à penser qu'une annulation du testament de Johnny n'est pas exclue. Non content de cela, l'un des conseils de Laura Smet, maître Pierre-Olivier Sur, se serait dit "très satisfait". Précisant, dans la foulée, que "le plus important, c’est que le tribunal français a considéré que le droit français devait s’appliquer sur cette succession".

Testament de Johnny : Laeticia a « épousé la France »

Reste que les magistrats auraient avancés d'autres arguments justifiant cette prise de position. A commencer par le fait que "Johnny avait sa résidence habituelle en France au moment de son décès, il a suivi ses soins et est décédé en France, la France a constitué le centre d’intérêt de sa vie privée pendant de très nombreuses années, est le centre de ses intérêts patrimoniaux".

Publicité
Ils auraient, poursuit Le Parisien, également évoqué le fait que le rockeur était né en Belgique, qu'il avait été naturalisé français à 18 ans, que sa notoriété était "quasi exclusivement" hexagonale. Quant à Laeticia Hallyday, elle indiquait jeudi dernier dans son interview fleuve accordée au Point qu'elle avait "épousé la France", et que "chaque Français" avait "un lien avec lui à travers une chanson, un souvenir".

En vidéo - Johnny Hallyday : Laura Smet "bouleversée" et "rassurée"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité