La tempête Eleanor s’est étendue dans la nuit et touche désormais plus de la moitié de l’Hexagone. Découvrez comment les conditions météo devraient évoluer dans les heures à venir. 


Eleanor gagne du terrain. La nouvelle tempête qui frappe l’Hexagone depuis mardi soir a avancé sur le territoire au cours de la nuit. Ce mercredi matin, plus de soixante départements du nord, de l’ouest et du centre sont placés en alerte aux vents violents (cf. tweet ci-dessous) par La Chaîne Météo. La Corse et la pointe sud-est sont également concernées. "Par son intensité dans les terres, cette tempête Eleanor est plus forte que Carmen", souligne l’agence dans son bulletin spécial.

Des rafales de plus 140 km/h à Paris !

S’ils n’ont déjà entendu les rafales de vent pendant la nuit, de nombreux Français vont donc pouvoir constater l’ampleur de cette tempête à leur réveil. "Sur les littoraux du nord de la Bretagne et de la Manche, les rafales atteignent 120 à 130 km/h, détaille La Chaîne Météo. Dans les terres, de Normandie à la région Grand Est en passant par l’Ile-de-France, ils gardent leur caractère tempétueux avec des rafales de 100 à 110 km/h localement et 120 km/h sur les zones très exposées aux vents d’ouest". Dans la nuit, des rafales jusqu’à 130 km/h ont même été enregistrées dans les Yvelines et le Val-d’Oise. A Paris, elles auraient atteint 144 km/h tandis qu’à Cambrais (Nord), elles seraient montées jusqu’à 147 km/h !

Publicité
Aux vents violents s’ajoute également un risque "élevé de submersion" sur le littoral en bord de Manche et sur la côte ouest du Finistère au moment de la pleine mer, prévient par ailleurs l’agence. Au fil des heures, la perturbation devrait se décaler vers le sud, sur les Alpes d’abord puis sur la Corse dans l’après-midi. L’alerte en cours sera maintenue au moins jusqu’à ce mercredi soir, 18 heures.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité