Usurpation d’identité : "Ça demande du temps, de l’argent"

Pourtant, les problèmes de Sophie auraient pu s’arrêter beaucoup plus tôt si la femme à qui elle a vendu le véhicule n’avait pas eu autant de chance. "Moins d’un an après la vente, cette femme a eu un petit accident avec la voiture et la police a bien vu qu’elle n’avait pas fait les papiers, qu’elle n’était pas assurée, explique Sophie. Elle a subi une immobilisation administrative du véhicule, c’est-à-dire qu’il est bloqué, il ne doit plus du tout rouler". Seulement, après cette arrestation, la femme repart avec son véhicule et continue donc aujourd'hui de rouler avec : "À cause de cette immobilisation administrative du véhicule, on ne peut plus changer le nom de la carte grise parce que la voiture ne peut plus être en circulation". Cela signifie que cette femme peut continuer à rouler à vie avec une carte grise barrée et qu’aucun changement ne pourra plus jamais être effectué. Quand elle leur a demandé pourquoi ils n’avaient pas pu immobiliser le véhicule, les policiers ont répondu à Sophie "qu’ils manquaient de moyens et qu’ils ne pouvaient pas tout contrôler".

Une situation ubuesque, à laquelle la jeune femme n’a toujours pas trouvé de solution. Elle a pris les services d’un avocat, mais lui non plus n’a aucun moyen de faire accélérer les choses. "La prochaine étape, mais je n’ai vraiment pas envie de le faire, c’est de porter plainte au tribunal civil et de demander des dommages et intérêts car ça demande du temps, de l’argent…", précise Sophie. Son unique chance dans cette affaire est d’avoir obtenu de la part de la préfecture de police un courrier disant que c’était bien une autre femme qui conduisait son véhicule et qu’elle n’avait pas fait changer la carte grise : "Heureusement que la police a attesté de ça, sinon je n’aurais pas de preuve".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.