Le téléphone fixe c'est fini ? A partir du 15 novembre, du changement va avoir lieu chez Orange. De quoi faire naître quelques inquiétudes chez les consommateurs...
IllustrationIstock

Téléphone fixe : les conséquences de la modernisation du réseau

A partir de ce jeudi 15 novembre, l’opérateur Orange ne commercialisera plus d’offres de téléphonie fixe utilisant le réseau téléphonique commuté (RTC), son réseau traditionnel. Cette annonce inquiète de nombreux abonnés qui craignent des conséquences directes sur l'utilisation des lignes fixes.

Qu'ils se rassurent, il ne s’agit pas de la fin du téléphone fixe. Orange entame la modernisation de son réseau en effectuant la migration des lignes fixes du réseau analogique (RTC) vers le réseau numérique (TCP/IP, actuellement utilisé pour Internet).

La première étape consiste donc à ne plus proposer de nouveaux abonnements utilisant directement ce réseau en cuivre dans sept zones (Morbihan, Vendée, Haute-Garonne, Seine-et-Marne, Charente-Maritime, Nord et Haute-Loire), rapporte Ouest-France. La mesure s’étendra progressivement à l’ensemble de la France.

Dans ces départements, les futurs clients Orange, qui souhaiteraient bénéficier uniquement d’un abonnement de téléphonie fixe, devront utiliser un "boitier fixe". Il s'agit d'une box minimaliste, fournie gratuitement par Orange, qui servira d’intermédiaire entre le combiné et la traditionnelle prise murale en "T" pour convertir le signal RTC en signal IP.

A lire aussi : Ces fonctions secrètes de votre téléphone que vous ne connaissiez pas

Téléphone fixe :  8 millions d'utilisateurs concernés à partir de 2023

Les 8 millions de clients, qui possèdent une ligne fixe sans recourir à une box Internet, pourront laisser leur téléphone branché directement à la prise T sans boîtier intermédiaire ni aucun soucis de fonctionnement. Cette catégorie d’utilisateurs (en chute de 10% par an) ne sera pas concernée par ces mesures de modernisation avant 2023, indique le journal local.

C'est à partir de là qu'Orange commencera à désactiver, groupe de communes par groupe de communes, le RTC en respectant un calendrier établit cinq ans à l’avance avec l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). A ce moment, un "boitier fixe" sera fourni aux usagers.

Les prises murales en T ne sont pas vouées à disparaître dans l’immédiat. Elles deviendront obsolètes lorsque tous les foyers français disposeront d’une connexion via la fibre optique, soit aux alentours de 2030, précise BFMTV.  Pour l'heure, elles sont grandement utilisées pour raccorder les box Internet au réseau.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.