Les narcotrafiquants colombiens ne manquent plus de combines pour exporter leurs cargaisons de drogue. Les dealeurs tirent profit de la Coupe du monde pour dissimuler de la cocaïne dans des maillots de foot et des trophées.
(Illustration)Istock

Drogue : les dealeurs profitent du merchandising de la Coupe du monde

Ils pensaient être sur les bons rails. De nos jours, les dealeurs ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de transport de drogue. Ni vu ni connu (ou presque), ces narcotrafiquants ont tenté de tirer bénéfice de la Coupe du monde de football, qui a lieu actuellement en Russie, pour exporter de la cocaïne de Colombie dissimulée dans des maillots de foot. Ils devaient ensuite l’expédier en direction de l’Europe.

Le 21 juin dernier, quatorze maillots de l’équipe nationale de Colombie ont été interceptés à l'aéroport de Bogota. Trafiqués, ils devaient être envoyés en direction des Pays-Bas. "Profitant de la passion des supporteurs pour notre sélection, (les narcotrafiquants, ndlr) ont décidé d’imprégner les vêtements de chlorhydrate de cocaïne", ont déclaré les autorités colombiennes, avant d’ajouter qu’un passionné de football, à première vue, ne remarquerait rien de nocif.

A lire aussi : VIDEO Emmanuel Macron au Vatican : c’est quoi ce titre honorifique qu’il va recevoir ? 

Selon les informations de LCI, chaque maillot contenait pas moins de 5 kg de drogue. Pour réussir à imprégner une telle quantité dans un simple maillot de foot, les narcotrafiquants ont utilisé un processus chimique sans pareil. Ils dissolvent la drogue, l’étalent sur le tissu, directement dans la fibre, avant de la faire extraire par un chimiste une fois arrivée à destination. Sans en perdre une seule miette.

Drogue : les dealeurs cachent de la cocaïne dans des trophées de la Coupe du monde

Les narcotrafiquants colombiens ont plus d’un tour dans leur sac. Ils n’hésitent pas à tirer profit de la Coupe du monde et notamment des répliques de trophées pour faire passer de la cocaïne en masse. Ce business fleurissant prospère plus que jamais à Buenos Aires. Près de 10 kg de cocaïne ont été prélevés, et saisis par les forces de l’ordre.

En vidéo - Brigitte Macron : pourquoi son premier mari reste un mystère

Vidéo : Brigitte Macron : pourquoi son premier mari reste un mystère

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.