La grotte maudite de Montérolier-Clairefeuille

 

Il y a plus de 20 ans, trois adolescents ont perdu la vie dans la grotte de Montérolier-Clairefeuille, près de Rouen. Alors qu'ils étaient partis à leur recherche, six adultes ont également été retrouvés morts dans la grotte quelques heures plus tard. Selon la version officielle, les enfants seraient morts intoxiqués après avoir fait un feu dans la grotte. Les adultes auraient connu le même sort en venant à leur secours. Mais certaines personnes s’interrogent sur cette version car la ventilation naturelle de la grotte rend cette explication improbable. De plus, les analyses sanguines de certains pompiers ont mystérieusement disparu après que ceux-ci sont entrés dans la grotte pour chercher les corps. Aussi, le seul survivant de l’histoire, un soldat du feu retrouvé inconscient après le drame, a reçu l'interdiction de communiquer sur ce qu’il a vécu. L’armée aurait également maintenu à l’écart des renforts dépêchés par la préfecture. En avril 2007, deux journalistes de France 3 Normandie venus faire un reportage sur le lieu ont par ailleurs fait un malaise après avoir senti une forte odeur. Selon certains, il pourrait s’agir de gaz toxique contenu dans des missiles entreposés dans la grotte. Plusieurs archives attestent que le lieu aurait servi de cachette pour les armes durant la Seconde Guerre mondiale. De nombreuses armes chimiques auraient ainsi pu y avoir été entreposées. Pourtant, celles-ci n'ont jamais été retrouvées. Le mystère reste donc entier.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.