Les conclusions sont pour le moins inquiétantes. Dans son rapport annuel d'activité, Jacques Toubon, le Défenseur des droits, tire la sonnette d'alarme sur l'état des services publics.

Services publics : un rapport tire la sonnette d’alarme

L’année 2018 a été marquée par près de 95 836 réclamations, soit 13% d’augmentation sur deux ans, auprès du Défenseur des droits, Jacques Toubon. Ce dernier veille au respect des droits et libertés auxquels a droit tout citoyen et vient de rendre son rapport annuel d’activité. Si le volet sécuritaire suscite des controverses, les conclusions sont particulièrement alarmantes en matière de services publics.

Publicité
Publicité

L’ancien ministre pointe quatre difficultés en matière de services publics. Tout le monde n’y a pas un égal accès, ils sont toujours plus loin et plus complexes à obtenir et enfin, ils sont en décalage par rapport aux besoins.

"L’usager doit désormais faire preuve d’une capacité à "se débrouiller" dans son parcours administratif. Responsable de ses choix et de ses erreurs, que le développement d’une logique de suspicion tend trop souvent à assimiler à de la fraude, l’usager est renvoyé à son incompétence", estime le texte.

93% des réclamations concernant ainsi les relations avec ces services et ceux afférents à la retraite ne font pas exception...