Ecouter l'article :

Vous avez prévu de quitter l'Hexagone pendant les vacances ? Sachez, dans ce cas, qu'il existe plusieurs démarches à entreprendre. L'une d'entre elles n'est pas aussi connues que le test PCR...
Santé : cette demande à faire absolument avant de partir en vacancesIstock

Vacances ! Peut-être faites vous partie de ces Françaises et ces Français qui réfléchissent d’ores et déjà à leurs congés d’été. Peut-être, comme un nombre conséquent d’entre eux, vous envisagez aujourd’hui de partir en dehors des frontières de l’Hexagone. Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que quiconque quitte le pays devra fournir des preuves de son état de santé… à l’entrée et à la sortie. Pour certains, qui ont eu l’occasion de se faire vacciner, cela ne sera guère compliqué. Pour d’autres, en revanche, il faudra prévoir le coût des tests PCR. S’ils sont en effet gratuits en France, ce n’est pas le cas chez tous nos voisins, ainsi que l’a déjà expliqué Planet.

Fort heureusement, il est possible de se faire rembourser au moins partiellement, tout dépendant du prix exact de la procédure. L’Assurance maladie française prend en charge une partie du coût du test, indique le portail Actu.fr sur son site. Vous pourriez économiser jusqu’à 50 euros sur le coût total du test. Cependant, pour pouvoir y prétendre, il faudra respecter certaines conditions. Il est certaines démarches que vous devriez donc engager dès maintenant !

Comment peut-on se faire rembourser un test PCR réalisé à l’étranger ?

Pour pouvoir bénéficier du remboursement de votre test PCR, il faudra d'abord le réaliser dans un Etat membre de l’Union européenne. Cela peut aussi se faire dans un pays faisant partie de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse. Ensuite, et c’est peut-être le plus important, il faut aussi s’assurer d’avoir demandé sa Carte européenne d’Assurance maladie (CEAM) ; puisqu’il faudra la présenter au moment du prélèvement. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, alors il faudra remplir le formulaire “soins reçus à l’étranger” une fois rentré en France.

Vous pouvez également le faire si vous n’avez pas été soigné dans un pays membre de l’UE ou des groupements précédemment exposés mais le montant remboursé sera moins important.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.