Sommaire

Une situation illogique mais "légale"

Interrogé par Le Midi Libre, le président du Centre de gestion Christian Bilhac indique que "ce genre de situation n’est peut-être pas logique mais c’est légal. On doit appliquer la loi existante."

Mais ce qui a fait bondir le maire de Pérols, c’est que "celui qui occupe actuellement le poste en remplacement du fonctionnaire parti en 2007 a demandé une mutation. J’ai donc rédigé une annonce que j’ai transmise au centre de gestion afin que la personne dont ma commune paye 75% du salaire soit informée. J’ai eu cinq candidatures au poste, mais pas la sienne. J’aurais préféré le réengager! Quitte à payer son salaire, autant qu’il fasse partie de mes effectifs".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.